L'ABC du marketing d'influence

 

Le marketing a changé les techniques traditionnelles telles qu’on les connaît. En effet, avec la montée de la popularité des influenceurs, le marketing s’est réinventé: veuillez accueillir chaleureusement le marketing d’influence!

dayne-topkin-41179-unsplash.jpg

Qu’est-ce que le marketing d’influence? Ce sont toutes les techniques concernant les influenceurs et le pouvoir de leurs recommandations. L’augmentation quantitative de l’auditoire des influenceurs représente une clientèle potentielle concentrée. L’utilisation grandissante des réseaux sociaux par les citoyens, notamment les 15 à 34 ans qui délaissent les médias traditionnels au profit de Facebook, Instagram et compagnie, ont aidé à l’apparition du marketing d’influence.

Alors que dans le marketing traditionnel nous parlons des 4P (prix, produit, distribution et communication), dans le marketing d’influence, nous parlons des 3R. Ils représentent les trois piliers de l’influence marketing élaborés par Brian Solis dans un des premiers rapports sur le marketing d’influence, «The Rise of Digital Influence», rédigé en 2012.

Selon Solis, les 3R correspondent à:

  • Reach (auditoire/portée): Le «reach» désigne l’auditoire d’un influenceur qui peut être prise en compte en termes quantitatifs (nombres d’abonnés) et/ou qualitatifs (profil de ces abonnés).

  • Relevance (pertinence/affinité): Le ou les influenceurs choisis doivent être logiquement en affinité avec la marque ou le produit et ses valeurs.

  • Resonance (capacité d’influence/résonance): Il s’agit ici de la capacité de l’influenceur à générer des réactions favorables à la marque (achats, reprises presse, etc.) avec ses publications.


Avec toutes ces nouveautés marketing, le terme de communication d’influence est largement utilisé pour qualifier le marketing d’influence. Toutefois, à l’origine de la communication d’influence, le terme définissait les pratiques d’influences politiques, c’est-à-dire, influencer les décisions publiques et politiques pour un parti particulier. Ces pratiques s'utilisent également pour favoriser des organisations. Avec l’arrivée des influenceurs, la définition de la communication d’influence a pris une tournure sémantique différente. Actuellement, elle définit davantage les actions de relations publiques par rapport à l’image, au lobbying et les campagnes mettant en vedette les influenceurs et donc, le marketing d’influence.

C’est ainsi que nous voyons apparaître de nouvelles pratiques, comme les campagnes d’influence, l’amplification sociale et le management de la réputation numérique, communément appelée la e-réputation. Faisons un tour de ces nouvelles pratiques, de plus en plus communes et utilisées ensemble. 

Tout d’abord, le terme de e-influenceur a aussi vécu un changement sémantique avec l’ère du Web 2.0. À l’origine, un e-influenceur était la personne qui gérait la réputation de l’entreprise sur Internet, notamment sur les forums, les blogues et les réseaux sociaux. Maintenant, ce terme désigne la capacité d’influencer un large réseau d’abonnés d’une personne pour une marque. Le sens communicationnel s’est donc inversé avec les tendances. Dans ce sens, le concept du management de la e-réputation s’est également adapté. C’est une démarche très large visant l’optimisation de la qualité et de la démarche des clients. Nous le savons, dans l’ère du Web 2.0, il est nécessaire d’être à l'affût de ce qui se passe et d’être attentif pour conserver l’image de l’entreprise.

samuel-zeller-103105-unsplash.jpg

Ainsi, des campagnes appelées campagnes d’influence sont apparues. Elles représentent le placement de produit par un influenceur sur les réseaux sociaux. De nature ponctuelle, la campagne d’influence utilise des programmes d’influenceurs et le recrutement d’influenceurs à titre d’égéries de marques.

Comme dans les pratiques de relations publiques et de marketing, il est bénéfique de créer une cartographie d’influence pour se tenir à l’affût des tendances numériques. La cartographie représente les influences, identifie les influenceurs selon une thématique en mesurant leur potentiel d’influence. La cartographie identifie également les canaux de diffusion.

Par la suite, l’amplification sociale est une nouvelle technique largement utilisée en parallèle avec le partenariat d’influenceurs.

«L’amplification sociale est une expression générique qui désigne généralement le fait de donner un écho sur les médias sociaux à une campagne, à des contenus ou à un événement à finalité marketing».

En d’autres mots, c’est la création de bruit pour un contenu spécifique sur les réseaux sociaux. Il y a plusieurs buts dans l’utilisation de cette technique et plusieurs outils pour faciliter le tout.

Buts de l’amplification sociale:

  • une campagne publicitaire

  • une opération promotionnelle

  • de la commandite

  • une présence salon

  • un événement client

 Ces énoncés de buts ne sont pas exclusifs et sont modulables pour chaque entreprise en fonction de ses valeurs et de ses actions marketing.

xavier-wendling-333537-unsplash.jpg

En ce qui concerne les outils, il y a notamment les jeux-concours sur les réseaux sociaux, la création de mots-clic spécifiques pour un événement, les campagnes de publications commanditées, l’employee advocacy et même le photo call. La créativité est donc au coeur des stratégies d’amplification sociale.

Lors d’une opération marketing, il importe de choisir un ou plusieurs influenceurs qui conviennent à votre image de marque. Évidemment, il existe plusieurs types d’influenceurs, comme les micro-influenceurs, les macro-influenceurs et les faux-influenceurs, ou encore les célébrités, les spécialistes et les fans finis. Il est primordial de définir et de quantifier vos objectifs marketing et vos indicateurs de performance. Les notions de base sont quand même présentes dans le marketing d’influence. Il suffit de les adapter à la nouvelle réalité des tendances de consommation.

Pour une campagne marketing d’influence réussie, il y a une séquence pertinente à suivre:

  1. Déterminer l’objectif et les indicateurs clés

  2. Choisir les plateformes pertinentes

  3. Définir un horaire de publication

  4. Choisir les influenceurs

  5. Rédiger le brief de campagne

  6. Négocier l’entente contractuelle

  7. Réviser les contenus avant la publication

  8. Publier les contenus

  9. Amplifier les contenus

  10. Analyser les résultats

scott-rodgerson-375826-unsplash.jpg

Vous l’aurez deviné, le marketing d’influence est une technique efficace pour rejoindre des publics constamment en mouvement avec une attention minime. Maîtriser le marketing d’influence nécessite de l’adaptabilité et une stratégie efficace et préalablement réfléchie qui mérite d’être incluse pour votre entreprise.

Vous désirez vous plonger dans le marketing d’influence? Notre équipe peut vous aider à créer des campagnes efficaces pour votre entreprise!



  Pénélope Éthier  Chargée de projet

Pénélope Éthier
Chargée de projet

 
 
Group Sub Rosa