2018 et le monde numérique

 

2018 s’est déroulé en mode accélération. De multiples fonctionnalités sont apparues et de nouvelles tendances sont arrivées. Certaines sont restées et d’autres n’ont pas eu le succès espéré. Malgré tous ces changements, voici un retour de l’année 2018!

banniere recap-09.png
 
icônes-21.png

Instagram: un joueur de taille

Il faut dire que 2018 a été une année en nouveauté pour la plateforme sociale qu’est Instagram. L’atteinte du un milliard d’utilisateurs en août dernier ne fut que le point culminant que devient le Gram. D’ailleurs, la plateforme a lancé IGTV en l’honneur de ce un milliard. Quoique largement utilisé, IGTV a rapidement eu moins d’impact qu’espéré par son faible taux d’engagement… Peut-être que cela changera dans la prochaine année?

Toutefois, grâce à ses nouvelles fonctionnalités, Instagram se présente comme un outil indispensable dans les stratégies de marketing d’influence.

Les stories ont été au coeur des améliorations de la dernière année. Il est maintenant possible d’y intégrer de la musique et des gifs. La communication est maintenant simplifié grâce à l’option Question et Sondage dans les stories qui permettent un lien direct avec les abonnés. L’option de pouvoir partager le contenus de d’autres utilisateurs dans sa story personnelle était une fonctionnalité très attendue.

La nouveauté la plus intéressante pour les entreprises est bien Shopping sur Instagram. La possibilité pour une entreprise d’identifier ses produits et les lier à une boutique dans les stories et les publications est le nouveau moyen de créer une expérience client mémorable. Le tout permet de faire des achat instantanés.


Règlement général de la protection des données

Le règlement général sur la protection des données (RGPD), élaboré par l’Union européenne, a généré un émoi considérable dans la communauté d’affaires internationale. Entré en vigueur le 25 mai, le RGPD renforce les règles encadrant l’utilisation et le traitement des données à caractère personnel par les entreprises. Le but est de renforcer la protection des droits des personnes et de redonner aux citoyens un contrôle sur leurs données personnelles en exigeant un consentement de ces derniers en ne pas nuisant pas au développement d’affaires des entreprises. Le règlement général de la protection des données s’applique à toutes les entreprises basées sur le territoire européen, qui font affaire avec la clientèle européenne et toutes celles compilant des données des comportements des citoyens européens. Dans le passé, un règlement similaire existait déjà, soit la directive de 1995 adoptée avant l’apparition des réseaux sociaux, du Big Data et du Cloud. Le RGPD se présente alors comme une directive actuelle, transparente et plus stricte appliquant des sanctions ayant jusqu’à 20 millions d’euro, ou 4% du chiffre d’affaires de l’entreprise.

Pour les entreprises, le RGPD a un impact considérable sur plusieurs stratégies déployées dans les campagnes d’email marketing, la gestion des réseaux sociaux, les campagnes de publicité et la redirection vers les sites internets des entreprises. Le RGPD est clair et plusieurs options sont offertes aux entreprises pour répondre à ces critères, qui n’ont pas moins de deux ans pour prouver leurs bonnes intentions de suivre ce nouveau règlement.


icônes-27.png

Les Chatbot, ou l’art de l’expérience client en ligne

L’intelligence artificielle ne cesse de s’améliorer et de proposer de nouvelles fonctions, comme les chatbots, qui prennent d’assaut la majorité des pages d’entreprises sur les réseaux sociaux. La raison est bien simple: c’est pour leurs nombreux avantages. Tout d’abord, les clients ayant des questions peuvent obtenir des réponses rapidement, à même leurs téléphones intelligents, sans composer de numéro de téléphone et devoir appeler. Mais c’est bien plus que ça. Les chatbot se présentent comme un outil marketing communicationnel avec une audience en offrant une expérience à la clientèle améliorée.


L’évolution du marketing d’influence

Ce n’est pas seulement les médias sociaux qui évoluent, mais aussi les approches envers la clientèle en marketing notamment avec le marketing d’influence. Il y a eu  une augmentation considérable en 2018 des influenceurs et un nouveau type s’est popularisé: les micro-influenceurs. Ces derniers se démarquent par une petite audience mais un engagement très élevé de la part de sa communauté d’abonnés. Comme le marketing d’influence se base sur l’authenticité, le référencement naturel est plus intéressant que les campagnes d’influenceurs ayant une très grande communauté. Les micro-influenceurs apportent de la nouveauté dans l’élaboration de la stratégie marketing et permettent de rejoindre des clientèles cibles très précises. Il faut dire que les possibilités s’en trouvent multipliées!


La mobilité en 2018

Les comportements des consommateurs ont bien changé dans les dernières années, ce qui impose à la communication et aux stratégies de s’adapter à de nouvelles habitudes de vie et routine. L’augmentation croissante de l’utilisation des téléphones intelligents a un impact bien plus important que l’on puisse s’imaginer. En effet, la mobilité nécessite des adaptations concernant la création de contenus adaptés aux mobiles et les sites internet interactifs et responsive. Le tout doit évidemment convenir à la réalité des gens qui sont actifs, souvent en déplacement et en manque de temps. Les sites internet doivent s’adapter aux écrans des téléphones, d’où la création de plusieurs applications mobiles, les contenus partagés sur les réseaux sociaux doivent également être adaptés, comme une vidéo comprenant des sous-titres par exemple. La mobilité et le comportement des consommateurs ont des impacts considérables sur les stratégies à établir dont il faut repenser et s’adapter. Cette tendance semble être pour rester si on considère l’augmentation des utilisateurs de téléphones intelligents!


icônes-29.png

La vidéo: pour une expérience immersive

Nous sommes dans une ère dont les nouvelles se propagent à un rythme accéléré.

Les vidéos se présentent comme une forme de marketing très puissante par son impact visuel qui attire l’attention et la confiance des consommateurs. Il est toutefois important de réfléchir à l’utilisation des vidéos pour les rendre attrayantes et efficaces. Par exemple, les vidéos à partager sur les médias sociaux doivent être réfléchies pour répondre aux besoins de ceux dans les moyens de transport en commun par exemple, d’où la nécessité de sous-titres pour réussir à faire passer le message. De plus, un des aspects intéressants est de faire vivre une expérience aux abonnés. Le unboxing est d’ailleurs très populaire en marketing d’influence.


Les réseaux sociaux pour s’informer

Ce n’est plus un mystère pour personne: les réseaux sociaux font partie intégrante du mode de vie des consommateurs actuels. Les statistiques le prouvent, ce sont majoritairement les jeunes âgés de 18 à 24 ans qui sont les plus présents sur les réseaux sociaux. En fait, ce sont près de 95% des jeunes qui y sont présents et actifs. Toutefois, il est faux d’affirmer que ce ne sont que les jeunes qui utilisent les réseaux sociaux. Cette tendance est en pleine transformation puisque de plus en plus de gens sont actifs sur ces réseaux. D’ailleurs, selon une étude du Cefrio, ce sont près de 7 adultes sur 10 qui utilisent hebdomadairement Internet comme source première d’information. Cette statistique risque d’augmenter en 2019 selon les projections. En ce moment, c’est Facebook qui domine parmi les autres plateformes. Il est le réseau social le plus utilisé par les adultes québécois pour accéder à de l’information journalistique et aux nouvelles. Cette habitude de consommation d’information semble bien ancrée dans le comportement des consommateurs pour l’année à venir. En effet, plus du deux-tiers, soit 66% de la population suivent l’information en temps réel sur Internet, et cette proportion augmente jusqu’à 84% pour les jeunes de 18 à 24 ans. Ainsi, la duplication de contenus sur diverses plateformes est donc devenue essentielle pour faire passer son message en tant qu’entreprise. L’intégration des réseaux sociaux dans les stratégies d’entreprises permettront assurément de nouvelles opportunités et elles devront être réfléchies pour innover davantage!

Facebook est le réseau social numéro un des Québécois pour accéder à de l’information
— CEFRIO

Contenus et informations: une corrélation concurrentielle

Avec l’augmentation constante des informations et la création de plus en plus rapide de celles-ci, il va de soi que les consommateurs sont submergés par un flot continuel de contenus et d’informations. Il devient complexe pour les entreprises de faire passer un message qui sera compris et mémorisé. Avec cette surabondance d’informations, les consommateurs sont devenus exigeants et espèrent une expérience personnalisée afin d’accorder leur attention à l’entreprise qui aura réussi ce défi. En 2019, les entreprises devront innover davantage en faisant preuve de créativité. Encore plus, les entreprises devront adapter leurs messages et ainsi prendre avantage de la segmentation de marché et de la spécificité des contenus pour atteindre les objectifs communicationnels désirés.


Nouvel algorithme SEO par Google

Le SEO, ou le search engine optimization, est un ensemble de techniques permettant l’optimisation de la visibilité d’une page Web, dans les résultats de recherche d’un moteur de recherche, tel Google, par exemple. On le sait, les contenus vidéos attirent l’attention des consommateurs puisqu’ils ont plus d’impact que du texte. Les entreprises devront élaborer des stratégies priorisant la qualité plutôt que la quantité, cela causé également par l’univers hyperconcurrentiel de l’information. Aussi banals puissent-ils paraître, les assistants numériques comme Google Home, utilisent le SEO dans leurs recherches. Ainsi, avec l’augmentation des productions de contenus audiovisuels, un raffinement du SEO vocal sera nécessaire en 2019 pour l’optimisation des contenus! Le fait que nous n’écrivons pas comme nous parlons constitue un défi en soi, et c’est un défi auquel les entreprises seront confrontées!


2019: entre réalité virtuelle et réalité augmentée

La réalité augmentée ouvre les portes d’un tout nouveau monde d’opportunités en terme de stratégies d’entreprise. Déjà, grâce à l’évolution des technologies mobiles et de réalité augmentée, il devient de plus en plus tentant et accessible de tester la réalité virtuelle et augmentée. Comme il devient complexe de se démarquer dans un marché hyperconcurrentiel, l’utilisation de la réalité augmentée ou virtuelle permet de créer une expérience mémorable et hors du commun. Par sa nouveauté, il est facile d’impressionner et d’innover en tant qu’entreprise. Ainsi, cela génère de l’engagement des consommateurs et explique la popularité et l’engouement envers ces réalités. C’est ce qui fait son charme, et on risque de vivre ces expériences dans la prochaine année. Snapchat a prouvé sa maîtrise de ces réalités, il est tout aussi possible que Facebook et Instagram développent davantage ces opportunités!


 

Grâce à ce récapitulatif de l’année, nous voici prêts à entamer l’année 2019!


Sources: Cefrio

 

Pénélope Éthier  Chargée de projet

Pénélope Éthier
Chargée de projet

 
 
Group Sub Rosa